Youpi, voilà le printemps et ses effets bonheurs !

Bonjour les coquins-coquines,

Depuis hier, nous voici entrés dans la belle et folâtre saison du printemps.
Annonciatrice du renouveau de la nature et d’une fiévreuse effervescence de nos pétillantes et palpitantes hormones…

….que de surprises nous réserve encore cette période tant attendue !

Mis en valeur par les plus grands artistes (Giuseppe ARCIMBOLDO, Auguste RODIN et même Achille ZAVATTA), le printemps est la saison des Amours, de l’éclosion de ce grain de folie qui nous souffle l’envie de s’épanouir et de nous métamorphoser en bombe sexuelle ;o))

Je vais donc dans mon billet du jour, vous parler des effets bénéfiques du printemps sur notre corps.

Ainsi influencés, par les chants mélodiques et euphoriques des oiseaux, par les couleurs chatoyantes et pittoresques des fleurs dans les prés, par les délicieux et envoutants parfums des végétaux dans les jardins… et surtout par l’intensité et la chaleur du soleil de l’aube au crépuscule, nous allons être emportés par quoi …. ?

Hé bien par une poussée énergique et débordante d’œstrogènes et de testostérone, laissant de côté cette taciturne hormone du sommeil, appelée mélatonine.
L’humain devient alors une machine à dévorer les plaisirs gustatifs, auditifs, olfactifs, sensoriels… le bien-être en un mot !

Erotique et érotisé (de Eros le dieu primordial de l’Amour et de la puissance créatrice dans la mythologie grecque, rien que ça, oui, oui…), notre moral est au plus haut, notre humeur devient enjouée et notre corps se dénude et suscite excitations.

Boostés par la sérotonine, nous voilà emplis d’un regain d’enthousiasme. Notre cerveau est en mode open pour absorber un maximum de lumière et des bienfaits de celle-ci.

Stimulés, en plus, par la dopamine, nous voilà motivés pour sculpter notre silhouette et la rendre à croquer pour l’été.
Désir de plaire et d’être convoités, nous délaissons par ailleurs pulls à col roulé, pantalons molletonnés et chaussures fourrées au profit de vêtements plus légers mais aussi plus courts et transparents avec pour peaufiner des souliers vernis.

Histoire d’en mettre plein les mirettes ;o))

Alors, oui le printemps est la saison qui bouscule notre corps, notre cerveau et notre esprit.Il œuvre à nous rendre plus ouverts pour faire s’envoler notre libido et décupler nos envies sexuelles.

Exaltés par tant de chamboulements, c’est bien la saison du changement mais attention à ne pas trop s’emballer en faisant trop le ménage… Il faut savoir un tantinet raison garder…

 

Et vous quels effets le printemps à sur vous ?

A la semaine prochaine !

Avatar
Billet coquinement écrit par Jessica

Donnez votre avis