Bonjour les coquins-coquines,

Parce que certaines et certains d’entre vous frétillaient d’impatience de connaître la suite de mes aventures initiatrices en club libertin, je vais donc, vous conter, dans ce billet, le dénouement de ma décadente et lubrique soirée….

 

***

 

… Mes poumons donc ré-oxygénés, je constate alors que mon cher et tendre, n’avait semble-t-il pas perdu son sens du touché, pendant les quelques secondes de mon immersion coquine.

 

Ainsi, celui-ci avait le bras tendu le long du rebord du jacuzzi et la main posée, tel un poulpe, sur le sein droit et bombé de la charmante jeune femme qui était, à notre entrée dans l’eau, à quelques mètres de nous et qui avait, selon mes déductions, subit une poussée d’Archimède « horizontale » pour s’être aussi rapidement rapprochée.

 

La scène, que je découvrais, apparaissait presque surréaliste. La tête de cette jeune femme était penchée en arrière et tout son corps était offert aux deux hommes qui l’entouraient et l’envahissaient de leurs désirs sexuels en l’embrassant, la caressant, la palpant, la pinçant, la mordant, la léchant…. Elle était un objet de possession masculine qui m’interpellait et m’excitait … On aurait dit un tableau vivant…

 

Quant à mon bien aimé, il se délectait, de pratiquer sur elle, un massage tonique et vigoureux d’un volume mammaire que je ne possède pas et de la regarder s’abandonner ainsi à une telle extase charnelle.

Il avait une expression de béatitude.

Sans tourner la tête, il faisait pivoter son regard un coup vers moi un coup vers elle et me dit « c’est du délire ! »

 

Je me mis alors à éclater de rire et il fit soudainement virevolter sa main du sein de cette naïade jusqu’à ma nuque pour m’embrasser fougueusement et me serrer puissamment dans ses bras.

 

Toujours collée contre lui, je vis alors entrer dans la pièce, la sublime femme du collègue de mon chéri et son mari. Son joli brushing si parfait à notre rencontre sur le parking avait subi quelques arrangements esthétiques… Cela me fit sourire…

 

Ils s’approchèrent de nous, nous demandèrent si nous passions une belle et agréable soirée et nous  proposèrent d’aller boire un verre au bar avant de partir.

 

Après nous être séchés, (des serviettes sont mises à notre disposition), nous nous sommes retrouvés au comptoir. Quelques personnes étaient encore sur la piste de danse, l’ambiance était plus calme et apaisée qu’à notre arrivée. Les corps reflétaient les orgies et folies de la soirée que chacun avait vécues dans cet antre de la luxure.

 

Nous avons échangés sur nos ressentis et sur cette découverte d’un monde à part, hors du temps et de l’espace qui laisse libre cours à tous les phantasmes et les pulsions (toujours dans le respect et la dignité de l’autre).

 

C’est pour moi un moment qui me fit vraiment prendre conscience de ce qu’est avoir des mœurs très mais alors très libres et qui m’ouvrit d’autres horizons de pratiques libertines….

 

Et vous, comment avez-vous vécu vote première immersion en terres luxueuses ?

A la semaine prochaine, , pour vous donner de PICOTINES nouvelles.

Jessica

Avatar
Billet coquinement écrit par Jessica

Donnez votre avis